Itinéraire d’un jour : Kyoto Sud

with Pas de commentaire

Kyoto possède de nombreux lieux touristiques. Lesquels choisir lors d’un séjour dans l’ancienne capitale japonaise ?

Voici une suggestion d’itinéraire sur une journée qui vous permettra de visiter quelques uns des lieux les plus emblématiques tout en découvrant quelques trésors bien cachés.

Si vous êtes entré(e(s)) au Japon avec un visa touristique, vous pouvez acheter le Kyoto Shightseeing Pass 1 day de la compagnie Keihan (¥600). Ce n’est bien sûr pas obligatoire mais il offre un avantage économique non négligeable.
Vous pouvez vous procurer ce pass auprès de l’office du tourisme du Kansai situé au deuxième étage de la Tour de Kyoto. D’autres lieux de vente sont indiqués sur le site internet.

Le pass vous permet d’utiliser les trains Keihan dans une zone délimitée. Il vous est fourni avec une carte et une planche de coupons détachables. Ces derniers permettent d’obtenir des réductions ou des cadeaux dans certains lieux touristiques.

Au choix selon votre hébergement, marchez, prenez le bus ou un train Keihan jusqu’à la gare Tofukuji. Le temple est à 10 min de marche de la gare.

Ce temple zen possède l’une des plus anciennes portes de temple zen japonais, la porte Sanmon, classée Trésor National. Le pont Tsutenkyo est particulièrement apprécié lors des feuillages d’automne et les jardins du Hojo invitent à la contemplation.

Pont Tsutenkyo : Adultes ¥400 ; Enfants ¥300 ; Jardins du Hojo : Adultes ¥400 ; Enfants ¥300.

9h-16h30 (avr-oct) ; 8h30-16h30 (nov-début dec) ; 9h-16h (début déc-mars) ; Dernière entrée 30 min avant fermeture.
Vous pouvez quitter Tofukuji par l’entrée principale, rejoindre la route parallèle à la voie ferrée et continuer jusqu’à la gare JR d’Inari. Ou vous pouvez quitter l’enceinte du temple au niveau de la porte Sanmon et partir à la découverte du quartier tout en continuant vers le sud et le sanctuaire Fushimi Inari.

Fushimi Inari Taisha est connu pour ses milliers de torii formant un chemin à travers la forêt du Mont Inari. Le sanctuaire est dédié au dieu shinto du riz, Inari. Le renard est très présent dans l’enceinte du sanctuaire et aux alentours car cet animal est considéré comme le messager d’Inari.

Le sanctuaire est gratuit et ouvert toute la journée.

Pour rejoindre la gare Keihan de Fushimi-Inari, descendez l’entrée principale du sanctuaire et tournez à droite devant la gare JR d’Inari. Tournez dans la première rue à gauche et traversez le canal.
Vous pouvez aussi descendre la ruelle au nord-ouest du sanctuaire et suivre la route jusqu’à la gare Keihan.
Le trajet jusqu’à la gare de Fushimi-Momoyama dure 13 min.

La galerie marchande Otesuji court sur 400m depuis la sortie de la gare Fushimi-Momoyama. L’arcade suit ensuite une autre allée sur la gauche.
Les restaurants de la galerie offre un choix varié, du fast food aux spécialités japonaises. C’est l’endroit idéal pour la pause déjeuner, cependant rares sont les restaurants proposant un menu en anglais.

Continuer tout droit après la seconde galerie marchande jusqu’à la rivière. Tournez à droite avant le pont, l’auberge est sur votre droite.

L’auberge Teradaya fut le théâtre de deux affrontements entre samouraïs quelques années avant la Restauration Meiji.
Le 21 mai 1862, un projet de complot envers le shogunat est arrêté dans un bain de sang.
Le 8 mars 1866, Sakamoto Ryoma, médiateur en faveur de l’empereur, échappe à une tentative d’assassinat.
L’auberge actuelle est une reconstruction à l’identique de l’originale, jusqu’à l’entaille de katana et les trous des balles échangées lors de l’attaque contre Sakamoto Ryoma.

Adultes : ¥400 ; Collégiens et étudiants : ¥300 ; Primaires : ¥200 ; Tarifs réduits avec le Keihan Pass : ¥360, ¥250 et ¥150.

10h-16h (dernière entrée à 15h40).

Fermé lundi et du 1er au 3 janvier.
Descendez le long du canal au pont près de l’auberge Teradaya. Suivez le chemin jusqu’au pont suivant (moins de 10 min de marche). L’entrée du musée est à une centaine de mètres au nord.

Le musée explique en détail la fabrication du sake et l’histoire de la brasserie. Les explications sont en anglais et de nombreuses peintures illustrent les étapes de fabrication. La visite se termine avec une dégustation.
L’admission au musée inclut une petite bouteille de sake. Une carte postale est offerte en échange d’un coupon du Keihan Pass.

Adultes : ¥300 ; De 12 à 17 ans : ¥100 ; Moins de 11 ans : gratuit.

9h30-16h30.
Retournez vers le canal, traversez le pont et tournez à droite. Prenez la première ruelle à gauche, la gare Chushojima est à 5 min de marche du musée.
Le trajet entre les gares Chushojima et Shichijo dure 10 min en Limited Express.
Depuis la gare Shichijo, il faut compter 10 min de marche pour rejoindre la Tour de Kyoto (tout droit après avoir traversé la rivière et à gauche sur l’avenue Karasuma).

L’observatoire de la Tour de Kyoto est situé à 100 mètres de hauteur. Profitez de la vue sur la ville, et peut-être même du coucher du soleil.

Adultes : ¥770 ; Lycéens : ¥620 ; Collégiens et primaires : ¥520 ; Tarifs réduits avec le Keihan Pass : ¥700, ¥550 et ¥450.

9h-21h (dernière entrée à 20h40).

Vous pouvez terminer votre journée là, dîner autour de la gare ou reprendre un train jusqu’à Gion ou Sanjo et dîner dans l’un des nombreux restaurants de ces quartiers.